Union Départementale des Retraités 84

Qui sommes nous?

L'Union Départementale des Retraités et pré retraités FORCE OUVRIERE de Vaucluse (UDR-FO 84) est une association loi 1901.
Cette association est affiliée à l'Union Confédérale des Retraités FORCE OUVRIERE (UCR-FO).


Le siège de l'association est fixé au 20 Avenue Monclar, 84000 AVIGNON. 
L'UDR-FO 84 regroupe au sein de l'Union Départementale cgt-FORCE OUVRIERE de Vaucluse, tous les retraités et pré retraités des secteurs privés, public et nationalisés.

Nos objectifs :
L'UDR-FO 84 a pour but :
• La coordination et le développement, dans tous les secteurs, de la défense des intérêts matériels et moraux des retraités, pré retraités et ayants droit,
• La représentation des retraités et pré retraités et de leurs ayants droit auprès des pouvoirs publics et de tous les organismes départementaux en coordination avec l’Union Départementale cgt-FORCE OUVRIERE de Vaucluse,
• La participation à l’action, à la propagande et à la réalisation des objectifs du syndicalisme libre, tels qu’ils sont définis par la cgt-F.O. et ses statuts.
Philosophie
Des femmes et des hommes libres regroupés dans une association indépendante pour acquérir une force leur permettant de défendre leurs droits, d'en obtenir de nouveaux, de se faire respecter.

Les mots clés
Liberté, démocratie, indépendance.

Assemblée générale du 26 mai 2015

L’Assemblée Générale de l’UDR-FO 84 a réuni une quarantaine de militants sous la présidence de Jean-Claude Salivet représentant l’U.C.R.-F.O., avec la participation de Jean-Luc Bonnal,  secrétaire de l’U.D.-F.O. 84 et en la présence d’André Baissac membre du Comité Exécutif de l’UCR-FO.

Une minute de silence  a été observée pour les camarades disparus dans l'année, un hommage particulier a été rendu au Président Claude Jenet  et au trésorier Yves Ortiz. Le rapport moral d’activité, les rapports des commissions : maisons de retraite et animation ont permis aux participants d’apprécier le travail accompli au cours de l’année écoulée.

Une riche discussion a abouti à l’adoption, à l’unanimité, d'une résolution rejetant le « pacte de responsabilité » et ses conséquences, s’engageant à défendre le pouvoir d’achat des retraités (dont 10% vivent sous le seuil de pauvreté), réaffirmant l’impérieuse nécessité de « revenir aux principes de la Sécurité Sociale de 1945 », revendiquant la prise en charge de la perte d’autonomie dans le cadre de cette Sécurité Sociale. Abordant des problèmes locaux, la résolution dénonce le manque de maisons de retraite publiques et condamne la suppression d’une maison de retraite sous prétexte de non rentabilité (moins de 71 lits), mandate l'U.D.R.-F.O. pour tenir à la rentrée une conférence de presse afin de sensibiliser sur la "non-traitance" (dans les EHPAD) "et organiser un débat public sur ce thème".

En conclusion, « Pour ce combat, dans le prolongement de la journée de grève et de manifestations interprofessionnelles du 9 avril 2015, les retraités sont prêts à construire avec la CGT-FORCE OUVRIERE, le rapport de force à même de faire aboutir les revendications des actifs et retraités ».   

En solidarité avec des syndicalistes l'Assemblée Générale a adopté les motions ci-dessous.

MOTION 1

L’Assemblée Générale de l’UDR-FO 84 demande solennellement l’arrêt des poursuites judiciaires effectuées en Espagne contre 300 syndicalistes au nom d’une loi édictée sous la dictature de Franco. Elle charge le bureau de faire parvenir sa position à toutes les autorités concernées.

MOTION 2

L’Assemblée Générale de l’UDR-FO 84 considère que les poursuites menées en Guadeloupe contre les syndicalistes relèvent d’un harcèlement d’une autre époque et d’un autre régime. Ce genre de procès doit cesser.


Les rapports d'activité, de trésorerie et la résolution (voir rubrique actualité retraités) ont été adoptés à l'unanimité